Le jury d’On My Way récompensera le projet le plus utile et inspirant, créateur de valeur pour l’avenir professionnel du participant. Au fil du concours, découvrez les membres du jury que nous sommes allés rencontrer pour vous les présenter. 

OMW : Peux-tu présenter ton parcours professionnel et ton rôle chez CreativLink ?
Après mes études en communication visuelle, j’ai commencé en tant que directrice artistique au sein de l’agence DDB. Puis, avec l’arrivée de mon premier enfant est né le désir de mieux gérer mon temps et de travailler plus librement. Je me lance à mon compte et deviens freelance. Très vite un constat s’impose à moi : Il n’existe aucune structure d’accompagnement pour des freelances, aucune alternative à la formule de l’intérim. J’ai donc décidé de me lancer dans un projet entrepreneurial, c’est ainsi que j’ai fondé CreativLink.

OMW : Qu’est-ce que tu as fait de plus entreprenant / inspirant dans ta vie ?
Je ne vais pas être très originale, c’est sans aucun doute CreativLink ! Il y a 15 ans, j’ai fait un beau rêve et j’ai voulu qu’il devienne réalité. Le rêve du changement, la marche d’un nouvel avenir. Un monde dans lequel on prendrait encore plus de plaisir à s’épanouir. Une aventure humaine dans l’accompagnement de personnes, des talents à révéler, des capacités déployées pour de nouvelles opportunités.

OMW : Peux-tu nous citer une ou deux personnes (proches ou connues) qui t’inspirent à aller plus loin dans tes projets et nous dire en quoi ?
On me dit souvent que mon talent est de libérer celui des autres. De part mon métier je fais de belles rencontres, qui sont pour moi de véritables sources d’inspiration. Grâce à l’énergie de tous ces créateurs, j’apprends beaucoup et cela me permet d’avancer, d’innover dans l’accompagnement que je peux leur apporter et de les aider à vivre pleinement leur talent. L’inspiration n’est pas figée dans la symbolique, elle se nourrit de gens comme vous, comme moi, de la bienveillance, du partage et de la passion qui nous animent.

D’ailleurs, je suis en permanence en quête des talents freelances qui façonneront le futur. Pas juste des books qualifiés au nombre d’étoiles sur la toile mais des cœurs qui vibrent, des passions qui dévorent, des hommes et des femmes fiers et heureux qui ont choisi de travailler autrement.  

Je crois profondément que nous avons tous un talent fou qui nous rend unique. Chacun d’entre nous peut devenir entrepreneur de soi-même. Pour reprendre les mots de Maya Angelou « J’ai appris que les gens vont oublier ce que vous avez dit, ce que vous avez fait, mais ils n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir ».

OMW : Quels sont les 3 conseils que tu donnerais à un porteur de projet pour sortir du lot ?

  1. Présenter l’intérêt global du projet en montrant que l’on connait bien le besoin auquel répond son projet.
  2. Illustrez votre histoire personnelle et donnez de votre personne ! Comment ce projet est arrivé dans votre vie ? Pourquoi vous tient-il à cœur ?
  3. Communiquez ! Mobiliser sur les réseaux sociaux votre communauté, vos amis, votre famille, vos connaissances pro, et engager le public pour qu’ils soutiennent au mieux votre projet.

OMW : Quel est ton dernier projet coup de coeur ?
Ce n’est pas mon dernier projet coup de coeur mais j’ai envie de partager avec vous le beau projet entrepreneurial dans lequel Marie Barbier, ancienne talent manager chez CreativLink, s’est lancé. Il y a 5 ans je crois, Marie a rejoint l’aventure Bureaux À Partager, la plateforme de partage de bureaux en France qui a pour ambition de démocratiser le partage entre professionnels. Je salue cette initiative qui s’inscrit dans l’air du temps : Le travailler autrement et l’économie collaborative qui aujourd’hui est en plein boom. Je suis toujours agréablement surprise quand les membres de notre communauté prennent de nouveaux élans. Je reçois régulièrement une invitation à un vernissage, un livre, ou encore un mail d’un membre de notre communauté qui me présente un projet porteur de sens dans sa vie ou qui part pour de nouvelles aventures. C’est d’ailleurs pourquoi en 2017, j’ai préféré dédier l’habituel budget de fin d’année à un appel à projet auprès des membres de Creativlink qui ont un projet perso qui les fait vibrer et avancer sur leur voie d’épanouissement.