Le jury d’On My Way récompensera le projet le plus utile et inspirant, créateur de valeur pour l’avenir professionnel du participant. Au fil du concours, découvrez les membres du jury que nous sommes allés rencontrer pour vous les présenter. 

OMW : Peux-tu présenter ton parcours professionnel et ton rôle chez Com’Com ?
C’est drôle mais on croit qu’on devient comptable en allant à l‘école… Eh bien moi je suis tombé dedans quand j’étais petit ! D’ailleurs, j’ai encore mes livres de comptes de quand j’avais 10 ans.
Je vous rassure, entre temps, j’ai fait des études (bac + 8) pour devenir expert-comptable et comme je rêvais de travailler dans un métier artistique, je me soigne désormais en travaillant pour les entreprises des secteurs “Culture” et “Média”. Cela fait presque 20 ans que j’ai créé Com’Com et avec mes associés nous avons regroupé plusieurs pôles d’activité sous une entité qui s’appelle Emargence.
Nous employons aujourd’hui plus de 100 personnes et gérons près de 2 000 clients.

OMW : Qu’est-ce que tu as fait de plus entreprenant / inspirant dans ta vie ?
Je suis très fier d’avoir grandi dans un milieu modeste et d’en être arrivé là aujourd’hui tout comme je suis fier d’accompagner des entrepreneurs vers la réussite.

OMW : Peux-tu nous citer une ou deux personnes (proches ou connues) qui t’inspirent à aller plus loin dans tes projets et nous dire en quoi ?
J’ai coutume de dire que mes maîtres à penser sont Salvador Dali et Alfred Hitchcock… des fous et des génies à la fois.
Je ne suis ni un génie ni un fou, e
n revanche, j’adore ce petit grain de folie qui m’habite et ce savoir que j’offre !
En fait, la formule qui me ressemble le plus c’est « être sérieux sans se prendre au sérieux ».

Mon bureau l’illustre bien d’ailleurs 🙂

OMW : Quels sont les 3 conseils que tu donnerais à un porteur de projet pour sortir du lot ?

  1. Anticiper
  2. S’entourer
  3. Y croire

OMW : Quel est ton dernier projet coup de coeur ?
C’est super compliqué comme question car chaque business model est inspirant, sauf ceux qui n’aboutissent pas 😉
Je trouve actuellement que les business modèles des économies participatives sont souvent très surprenants (Drivy, Smille, Supermano, …).

OMW : En quoi Com’Com est On My Way ?
Parce que le statut des freelances ressemble souvent à un parcours du combattant et qu’être accompagné par un professionnel qui maîtrise les spécificités propres au monde de la Culture & des Médias est indispensable, Com’Com est On My Way !

Découvrez Com’Com