E.L James travaillait pour une chaine de télévision.

Elle était fan de Twilight et écrivait de la « fan fiction » (histoires imaginées autour des personnages d’un roman pré-existant) sur une plateforme dédiée aux admirateurs de Bella et Edward le vampire.

Puis, un jour, voyant qu’elle avait un nombre de lecteurs en croissance, elle modifia les prénoms de ses personnages aux aventures bien plus érotiques que ceux de Stephenie Meyer et procéda à une auto-édition en ligne.

En 2013, elle a été l’auteur le mieux payé sur terre.

Micro drop.

Qu’est-ce qu’on apprend alors ?

  1. il faut garder du temps pour faire ce qu’on aime produire même si ça ne paie pas tout de suite le loyer
  2. il faut le mettre au contact d’un public rapidement
  3. il ne faut pas attendre la validation des « grands » d’un milieu pour croire en soi
  4. kiffer la vie avec tout le succès qu’on a eu, mouahahaha, that’s right !

Et la voici sur entrepreneur.tv pour plus d’inspirations :

Si la video ne se lit pas, cliquez ici

Et vous… quels sont vos fantasmes ? Entrepreneuriaux bien sûr. Hum… 😉

+ plus d’info sur E.L James ici